🇹đŸ‡Č Le gouvernement baisse les  prix du ciment dans les villes de Douala et YaoundĂ©

🇹đŸ‡Č Le gouvernement baisse les  prix du ciment dans les villes de Douala et YaoundĂ©

30 Nov 2023 | Uncategorized | 0 comments

Mincommerce Luc Mbarga Atangana

Dans un communiqué de presse signé le 27 novembre 2023, le Mincommerce Luc Magloire Mbarga Atangana annonce aux consommateurs que les prix du ciment ont été actualisés dans les deux plus grandes métropoles du pays. La correspondance précise que seules trois marques de ciment sont concernées par cette baisse parmi lesquelles Cimencam, Cimaf et Mira. « Les informations sur les autres entreprises productrices seront communiqués dans les brefs délais. », précise le communiqué.

D’aprĂšs le Mincommerce, pour ce qui est des produits de la sociĂ©tĂ© Cimencam, le ciment de type Multix 32.5R baisse de 150 Fcfa et coute dĂ©sormais 4450 Fcfa le sac de 50 kg Ă  Douala contre 4600 Fcfa auparavant, soit une baisse de 3,2% en valeur relative.  La mĂȘme quantitĂ© de ciment de type Cimencam chute de 3% Ă  YaoundĂ© et vaut dorĂ©navant 4750 Fcfa au lieu de 4900 Fcfa depuis la signature du communiquĂ©, moins 150 Fcfa de l’ancien prix.

Le sac de ciment Cimencam de 50 kg de type 42.5R enregistre Ă©galement une diminution de 100 Fcfa et affiche actuellement un prix de  5000 Fcfa  contre 5100 Fcfa appliquĂ©s avant Ă  Douala, soit une baisse de 1,9%. Cette quantitĂ© de ciment de mĂȘme type quitte de 5400 Fcfa Ă  5300 Fcfa  dans la ville de YaoundĂ©, soit une baisse de 100 Fcfa, 1,8% en valeur relative.

Lire aussi : Hausse du prix du ciment : le gouvernement lance une fatwa contre les spéculateurs | EcoMatin

En plus de la baisse des prix des sacs de ciment de la sociĂ©tĂ© Cimencam, les produits de la sociĂ©tĂ© Cimaf connaissent les mĂȘmes modifications de prix de sacs de 50 kg aussi. Le ciment de type 32.5R passe de 4600 F Ă  4450 F Douala, soit une diminution de 150 F, -3,2% et de 4900 F Ă  4750 Fcfa Ă  YaoundĂ©, une diminution de 150 Fcfa, soit -3% de l’ancien prix.

Le prix du sac de ciment Cimaf 50 kg de type 42.5R enregistre une baisse de -1,9% dans la ville de Douala et coĂ»te dĂ©sormais 5000 F pour un sac contre 5100 F. Le mĂȘme produit de mĂȘme type est Ă©valuĂ© Ă  5300 F Ă  YaoundĂ© au lieu de 5400F avant, soit une baisse de 100 Fcfa (-1,8%).

Ce nouveau rĂšglement du  Mincommerce connait une lĂ©gĂšre diffĂ©rence des prix avec les sacs de ciment 50 kg de  la sociĂ©tĂ© Mira S.A. Dans la ville de  Douala, le sac de ciment Mira de type 32.5R vaut dĂ©sormais 4150 Fcfa contre 4300 Fcfa avant, une baisse 150 Fcfa (-3,4%). Pourtant Ă  YaoundĂ©, le prix de la mĂȘme quantitĂ© de ciment Mira chute de 4,3% pour couter 4450 Fcfa (4650 Fcfa avant), soit une baisse de 250 Fcfa.

Lire aussi : Vie chùre : le ministre du Commerce exige la baisse des prix du poulet, des Ɠufs, du pain et du ciment | EcoMatin

Cette baisse est autant conséquente pour le sac de ciment Mira de type 42.5R qui chute aussi de 200 Fcfa dans les deux grandes métropoles du pays. A Douala, le sac de 50 kg Mira 42.5R coûte désormais 4700 Fcfa contre 4900F avant (-4%) et à Yaoundé, il est actuellement de 5000 F contre 5200 Fcfa pratiqué avant. Yaoundé enregistre une baisse de 3,8% sur le prix du sac de ciment Mira de type 42.5R.

De tous ces produits de la cimenterie, on enregistré une baisse globale de 3,3% sur les sacs de ciment 50 kg de type 32.5R dans la ville de Douala et Yaoundé et de 2,5% sur le ciment de type 45.5R des trois entreprises dans les deux villes.

Cette dĂ©cision de Luc Magloire Mbarga Atangana intervient plus d’un mois aprĂšs avoir sommĂ© les associations professionnelles de revoir immĂ©diatement Ă  la baisse les coĂ»ts des produits de grande consommation pour faire face Ă  la tendance inflationniste galopante au Cameroun.

A LIRE :

Par Albert Amougou

Cet article a été écrit et publié en premier par Ecomatin

To read…

CHRACERH : Deux derniers bébés pour 2019

CHRACERH : Deux derniers bébés pour 2019

CHRACERH : Deux derniers bébés pour 2019 Par Yvette Mbassi 10 déc. 2019 16:51 0 Likes Conçus eux aussi par fécondation in vitro, ils portent à 170 le nombre de bébés-éprouvette nés dans la formation hospitaliÚre en trois ans. Les tonitruants vagissements de « bébé...

« L’implantation nationale du parti est ma prioritĂ© » – MSN

Cette annĂ©e est charniĂšre dans la vie politique au Cameroun, dans la mesure oĂč elle prĂ©cĂšde une pĂ©riode Ă©lectorale ... dĂ©centralisation et la ... Cet article a Ă©tĂ© Ă©crit et publiĂ© en premier dans la rubrique DĂ©centralisation de ce mĂ©dia camerounais de...

0 Comments

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Invalid model provided!