🇹đŸ‡Č Commerce extĂ©rieur : ces rĂ©formes de la loi de finance qui affectent les recettes d’exportations

🇹đŸ‡Č Commerce extĂ©rieur : ces rĂ©formes de la loi de finance qui affectent les recettes d’exportations

30 Nov 2023 | Uncategorized | 0 comments

Exportation du bois

Dans la loi de finance 2023, le gouvernement camerounais a instituĂ© de nouvelles rĂ©formes visant Ă  engranger plus de recettes dans les caisses de l’Etat. Si beaucoup d’entre elles accomplissent dĂ©jĂ  cette mission, d’autres au contraire contribuent Ă  faire baisser la valeur des exportations. C’est en tous cas, ce que rĂ©vĂšle « Les Comptes nationaux trimestriels » du 2e trimestre 2023 que vient de publier l’Institut national de la statistique(INS).

La premiĂšre mesure porte sur le bois en grume et le bois sciĂ©. En effet, la LF 2023 institue un relĂšvement des droits de sortie sur les bois exportĂ©s en grumes de 50 % Ă  60 % et la hausse des droits de sortie de 10% Ă  15 % sur les bois dĂ©bitĂ©s. Cette mesure, bien qu’elle vise Ă  encourager la transformation locale, affecte les recettes d’exportation. Au deuxiĂšme trimestre 2023, elles se sont Ă©tablies Ă  929,2 milliards de Fcfa soit une baisse de 22,6 milliards en valeur absolue et de 2,4% en valeur relative. Le statisticien camerounais attribue d’emblĂ©e cette contreperformance Ă  la rĂ©forme supra indiquĂ©e.

Lire aussi : Cacao, caoutchouc et bananes : les exportations chutent de 15,7 milliards au premier trimestre 2023

De plus, l’INS redoute une amplification de la baisse observĂ©e au niveau de l’agriculture industrielle et d’exportation, due au droit de sortie de 10% de la valeur FOB (Free on bord) sur l’agriculture industrielle et d’exportation. De sources proches du dossier, cette mesure n’a Ă©tĂ© implĂ©mentĂ©e qu’en septembre 2023 aprĂšs moult contestations des acteurs de la chaĂźne qui craignaient des surcoĂ»ts. Mais pour la loi de finance, « sans prĂ©judice des redevances applicables, les fĂšves de cacao exportĂ©es sans transformation sont soumises Ă  un droit de sortie autonome au taux de 10 % de la valeur FOB », lit-on.

Dans un contexte oĂč le Cameroun est encore obligĂ© d’importer massivement de l’extĂ©rieur pour satisfaire la demande de plus en plus croissante, le dĂ©ficit de la balance commerciale ne pourra que s’aggraver face Ă  une baisse de la valeur des exportations qui sont gĂ©nĂ©ralement infĂ©rieures aux importations. La preuve, ce dĂ©ficit s’est creusĂ© de 297 milliards de Fcfa entre juin 2022(99,5 milliards de Fcfa) et juin 2023(396,5 milliards de Fcfa).

Lire aussi : Campagne cacaoyÚre : avec 186 754 tonnes en 2022-2023, les exportations du Cameroun dégringolent de plus de 18%

A cette allure, si la baisse visible sur la valeur des exportations l’est aussi sur la quantitĂ©, la compĂ©titivitĂ© commerciale des produits pourrait prendre un coup. Pourtant, selon le rapport du ComitĂ© de compĂ©titivitĂ© 2022, les bois sciĂ©s, la pĂąte de cacao, le beurre de cacao sont « les plus dynamiques » du marchĂ© international Ă  cĂŽtĂ© du gaz naturel liquĂ©fiĂ©(GNL) et du coton brut. Par contre, « le cafĂ©, le caoutchouc naturel et les bois en grumes sont en pertes de vitesse », lit-on. Le cacao et ses prĂ©parations sont d’ailleurs citĂ©s parmi les « produits Ă  fort potentiel » comme la banane, l’huile de palme, les engrais, etc.

A LIRE :

Cet article a été écrit et publié en premier par Ecomatin

To read…

CHRACERH : Deux derniers bébés pour 2019

CHRACERH : Deux derniers bébés pour 2019

CHRACERH : Deux derniers bébés pour 2019 Par Yvette Mbassi 10 déc. 2019 16:51 0 Likes Conçus eux aussi par fécondation in vitro, ils portent à 170 le nombre de bébés-éprouvette nés dans la formation hospitaliÚre en trois ans. Les tonitruants vagissements de « bébé...

« L’implantation nationale du parti est ma prioritĂ© » – MSN

Cette annĂ©e est charniĂšre dans la vie politique au Cameroun, dans la mesure oĂč elle prĂ©cĂšde une pĂ©riode Ă©lectorale ... dĂ©centralisation et la ... Cet article a Ă©tĂ© Ă©crit et publiĂ© en premier dans la rubrique DĂ©centralisation de ce mĂ©dia camerounais de...

0 Comments

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Invalid model provided!